Notre restaurant vu par la presse

Au fil des années, notre restaurant c’est trouvé sur le chemin de quelques belles plumes dans le secteur de la presse et/ou de la critique gastronomique.

Guide Michelin

Filet de rouget grondin, bouillon d’étrilles et croûtons à la rouille… Tel est l’ancrage provençal de la carte ! C’est en sérieux professionnels que Pascal et Nadège Bonamy ont hissé leur restaurant au rang des bonnes tables de la région. Au pied du massif des Maurettes, la finesse des assiettes ne ment pas.

 

Bib Gourmand : Restaurant sélectionné par les inspecteurs du guide MICHELIN pour son très bon rapport qualité/prix. Repas hors boisson à moins de 33 € (37 € à Paris).
Très bon standing.

Gault & Millau

Les décennies passent, sans prise sur Nadège et Pascal Bonamy, qui mènent la Colombe avec le même entrain pour des clients qui les ont accompagnés fidèlement, et dont nous sommes. Sur l’ancienne route de Toulon, ce coin pas bien gai s’illumine aux heures des repas pour une détente gourmande dans un cadre bourgeois contemporain sobre et réussi. Le chef fait tourner ses classiques dans une juste actualisation : saint-jacques purée de carottes au cumin espuma passion, saint-pierre joliment préparé, avec un risotto d’épeautre émulsion citron vert et l’émincé de bœuf avec sa raviole aux morilles dans un généreux menu à 45 €. Cave régionale classique, qui vit un peu sur ses lauriers et vignerons fidèles. Atmosphère agréable et détendue.

Petit Futé

L’établissement de Nadège et Pascal Bonamy célèbre en 2017 ses trente ans d’existence ! Le décor global est tendance avec des couleurs douces et harmonieuses, gris et ivoire, associé à des matériaux dans l’air du temps. Quant à la cuisine de Pascal Bonamy, avec la Méditerranée en filigrane, elle ronronne : noix de Saint-Jacques rôties et velouté de cèpes et châtaignes, fricassée de pigeonneau au foie gras et Porto, ris de veau braisé aux lentilles de Rocbaron et lard Colonnata… Les trois menus ouvrent l’appétit rien qu’à leur lecture ! Pour les budgets plus restreints, la formule du midi comprend suggestion du chef et café gourmand.

Var Matin

Vous prenez un jeune chef dynamique et ambitieux, il aurait fait ses classes auprès des plus grands, un petit restaurant de 25 couverts, joliment décoré, vous y rajoutez un brin d’originalité avec une cuisine inventive, qui puise dans les ressources du terroire; quelques années d’expériences et vous obtenez un succès confirmé: celui de Pascal Bonamy, chef et patron du restaurant « La Colombe », à La Bayorre. Avec son épouse, Nadège, ils ont à peine plus de cinquante ans à eux deux, et ils mènent de main de maître cette table, devenue au fil des ans une référence dans la région toulonnaise et même au-delà.

 

A la seule évocation de « La Colombe », des goûts de truffes en brouillade, de poëllée de Saint-Jacques en vinaigrette de truffes (c’est l’époque de « l’or noir »), de croustillons de rougets à la crème d’oursin… comment ne pas penser à ne pas venir apprécier cette nouvelle promotion au Gault et Millau?

Épicurien du Sud

Epicurien_du_sud

Passé les modes et les tendances, seules les institutions demeurent. Un adage d’autant plus juste dans l’univers impitoyable de la restauration. Sur la route de La Bayorre, ancien chemin de Toulon, Pascal et Nadège Bonamy font siège depuis 1987.

Gilles PUDLOWSKI

BLOG_GILLES_PUDLOWSKI

Maître Restaurateur, Pascal aime à concocter une cuisine provençalement bourgeoise, bien gorgée de soleil, en y apportant un peu de l’ailleurs qu’il a ramené de ses lointaines escapades. Les produits des agriculteurs du coin, des pêcheurs locaux, des vignerons voisins, sont ses sources d’inspiration sur une carte renouvelée au fil des saisons.

TF1

Les caméras de TF1 nous ont fait l’honneur de nous rendre visite pour un tournage !